AG de la Commission des Frontaliers Belges LCGB-CSC

En date du 25 janvier 2017, la Commission des Frontaliers Belges LCGB-CSC a tenu sa 15ème Assemblée Générale. Benoît MIGEAUX, président a passé en revue le travail réalisé par la CFB durant les 2 dernières années ainsi que des dossiers d’actualité.

La CFB a notamment été très active dans le domaine de la mobilité transfrontière avec une multitude de démarches vis-à-vis des autorités belges et luxembourgeoises compétentes et avait, dans ce contexte, initié une table ronde en septembre 2016.

La CFB s’est également occupée de plusieurs dossiers importants liés à la fiscalité, dont les contrôles des frontaliers de l’Administration des Contributions Belges, les quotités exemptées pour enfant à charge ou encore les conséquences de la récente réforme fiscale pour les non-résidents. La réforme des prestations familiales (ayant pris effet au 1er août 2016) et celle des aides financières pour études supérieures ont en outre alimenté le travail de la CFB.

La Commission des Frontaliers Belges a également honoré et remercié des membres fidèles, qui ont soutenu leur organisation syndicale durant 20, 30, 40 ou encore 50 ans : 179 membres comptaient 20 ans d’affiliation ; 31 membres comptaient 30 ans d’affiliation ; 12 membres avaient 40 années d’adhésion et 8 membre atteignait cette année 50 ans d’affiliation.

C’est ainsi que la Commission des Frontaliers Belges a tenu tout particulièrement à féliciter et remercier Monsieur Guy NONWEILER pour son demi-siècle de soutien au LCGB. Danielle GILSON-KLEPPER (40 années d’affiliation), Edith MULLER-ADELS (20 années d’affiliation) et Raymond BARNICH (30 années d’affiliation) furent également honorés en tant que membres fondateurs de la Commission des Frontaliers Belges.

L’AG s’est clôturée par l’intervention de Christophe KNEBELER, Secrétaire général adjoint du LCGB, qui a fait le point sur les différentes réformes intervenues ou en cours. Ces réformes imposent que la CFB porte une attention de tout instant par rapport aux décisions prises par les différents gouvernements afin de préserver l’ensemble des acquis sociaux et fiscaux actuels et agisse pour combattre tout traitement inéquitable entre travailleurs ou toute mise en danger de la cohésion sociale.